La cuisine selon mon envie !

Des recettes de cuisine basées sur les produits de saison et les épices. L'histoire des aliments et leurs bienfaits nutritionnels sont largement abordés.

07 avril 2013

Muffin Monday#36 - Muffin miel, pommes et épices douces

Le Muffin Russe. Muffins miel, pomme et épices douces

Allez, ce n'est pas comme si... le printemps se cachait derrière les giboulées de mars, même à Toulouse : le thème du MM#36 est bien le Muffin Russe. Ces considérations météorologiques de côté, il revient à Laurence (petitsrepasentreamis), lauréate de la 35e édition, Tiuscha et moi, ses deux dauphines, de vous cuisiner pour que vous travailliez du chapeau sur ce thème. Un thème qui sonne exotique à mes oreilles, d'autant qu'une consigne supplémentaire corse un peu la chose : si les muffins proposés peuvent être sucrés et salés, ils doivent être végéta*iens. Composez ainsi des muffins sans lait animal, sans oeufs, et qui font la part belle aux farines et céréales issues d'autre souche que celle du blé. Montrez-nous avec gourmandise que les farines issues du millet, du quinoa, du riz ou encore de l'amarante n'ont plus de secret pour vous. Autant de contraintes peuvent dérouter au début, je le concède pour m'être sentie gentiment prise au dépourvu, mais ensuite, j'ai été inspirée, avide de découvrir des façons de cuisiner différentes de la mienne.

Ces lignes directrices n'ont qu'un but : stimuler votre créativité (et à la 36e édition du MM, il en faut une bonne dose) tout en partageant un chouette moment gourmand. Je ne sais pas si les muffins gigognes existent, mais … À vos caissettes !

Le délai pour la réalisation et l'envoi de vos recettes accompagnées d'une photo ainsi que d'un lien vers votre blog est d'un mois.

Et ... une fois n'est pas coutume, les muffins que je propose aujourd'hui sont réalisés « sans » lait d'origine animale, ni oeuf, avec plusieurs farines non majoritairement obtenues à partir de blé, du miel et des raisins secs pour la touche russe, des épices douces parce que j'adooore ça, et un peu de pomme râpée parce que 1. c'est divinement magique lorsqu'on exclut les oeufs ; 2. ça sent bon les traditions culinaires de l'est de l'Europe... Ils sont multi-fonctions : je les ai présentés en fin de repas avec le café, avec un thé au goûter, ou ... comme un bon petit-déjeuner. Très parfumés, grâce à la mélasse qui apporte une tonalité pain d'épices renchérie par le cumin et la cannelle, agréablement moelleux grâce à la pomme râpée, voici des muffins à refaire. La liste d'ingrédients ressemble à un inventaire à la Prévert, j'aime m'accaparer les produits de ma cuisine, comme bon me semble. Vous pouvez toutefois laisser tomber la mélasse et remplacer par la même quantité de miel, idem pour les farines et jouer avec, en conservant néanmoins la même quantité de fécule de maïs pour le côté aérien.

Muffin_pommes__miel____pices_douces

Ingrédients pour dix muffins

90 g de fécule de maïs ou maïzena

20 g de farine de pois chiches

20 g de farine d'épeautre

20 g de farine de blé complète

2 pommes épluchées et râpées (Reine des Reinettes, Belle de Boskop)

1 cc rase de bicarbonate de sodium

1 cs de vinaigre de cidre de pomme bio

10 g de levure (sans phosphates)

une bonne pincée de sel fumé ou de sel de Guérande

40 g de cassonade

70 g de miel

20 g de mélasse noire de canne à sucre

80 ml de lait végétal -ici, lait d'épeautre parfumé à la noisette-

20 g de noisettes décortiquées grossièrement concassées

4 cs d'huile neutre -pépins de raisin, olive-

30 g de raisins secs -blonds ou bruns- réhydratés dans du thé

1 cs de son d'avoine

1 bonne pincée de cumin en poudre

1 bonne pincée de cannelle en poudre.

Préchauffez votre four à th. 7/180°C.

Dans une soucoupe, mettez le vinaigre de cidre de pomme avec le bicarbonate de sodium.

Dans un saladier, mettez tous les ingrédients secs. Incorporez-y les raisins.

Dans une petite casserole, mettez le lait végétal à tiédir et le miel + la mélasse à fondre dedans.

Puis, mélangez enfin tout ensemble, sans oublier les pommes râpées.

Répartissez la préparation dans 10 moules à muffin, faites cuire 20 minutes et laissez tiédir avant de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 septembre 2012

Fruits rouges au vin et épices douces

Oui, vous lisez bien : les toutes dernières fraises de Haute-Garonne sont gorgées de soleil et de goût. Le marché de Saint-Aubin, encore très estival, m'a inspiré ce dessert frais, léger, et de saison, puisqu'ici, en Midi-Pyrénées, on trouve encore une belle palette de fruits rouges frais sur les marchés et chez les primeurs. C'est vraiment agréable et délicieux de prolonger la dégustation des fruits estivaux tout en commençant la saison sublime des figues. Si les deux familles pouvaient continuer à se téléscoper encore un peu, ce serait merveilleux ! Pour titiller les fruits rouges, on a la possibilité de les marier au vin rouge, dans un dessert sain (oui, même avec une base de vin rouge !) base alcoolisée (ici, cuite) que j'aime beaucoup rehausser d'épices douces. Leur parfum pris séparément est extra, quand elles se mélangent, c'est parfait. Ça donne cette gelée simple, une transition de la saison été-automne toute en douceur et en saveurs. Cette recette a toutes les qualités pour figurer au concours organisé par Sybiline, auteur du blog du Miel et de la Guimauve ; concours sur le thème de « l'alcool en cuisine » [KKVKVK # 46].  Cette année, les vendanges ont été tellement avancées que j'en oublierais presque l'existence des ceps... Mais, comme autant de résolutions pour septembre, ce fut une chouette occasion de :

-découvrir son joli blog, qui rend hommage à des recettes simples mais légères et savoureuses

-dérouiller un peu la mécanique alcool/nourriture

-ouvrir les yeux sur les possibles nouvelles saisonnalités qu'offre le marché, dûes à l'allongement et à l'intensification de l'été.

logo_Du_Miel_et_de_La_Guimauve

 

Fraises_bio__tal_du_march__saint_aubin

Fruits rouges au vin et épices douces-pour 4 personnes :

-200 g de fruits rouges mélangés (fraises, groseilles, framboises...)

-épices douces : 2 chatons de poivre long, 1 bâton de cannelle, ½ c.c. de baies du Sichuan, 1 clou de girofle

-50 g de cassonade

-30 g de miel blond

-1/2 de l de vin rouge de bonne qualité

-4 g de gélatine bio ou d'agar-agar (pour les faire fondre, bien suivre les recommandations figurant sur la boîte)

Si vous utilisez des fruits rouges surgelés, sortez-les du congélateur et récupérez-en l'éventuel jus que vous mêlerez au vin.

Préparer la marinade au vin rouge : dans une casserole, mettre le vin, les épices et la cassonade. Mélanger au fouet, faire doucement chauffer jusqu'à l'ébullition et baisser le feu. Laisser sur petits bouillons environ ¼ d'heure pour que l'alcool s'évapore.

Ajouter ensuite le miel, poursuivre les petits bouillons encore 5 minutes.

Laisser reposer 5 minutes, filtrer et verser l'agar-agar dans le sirop. Fouetter vigoureusement jusqu'à dissolution complète. Laisser refroidir quelques instants.

Répartir la gelée dans 4 verres ou coupes, y déposer les fruits rouges.

Faire prendre au réfrigérateur au moins quatre heures.

Déguster très frais.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par orangebalsamique à 10:33 - Desserts - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 septembre 2012

Cake Indien aux épices, pistache et orange confite

J'ai déjà parlé ici du Cake sucré à l'indienne qui additionne les atouts du Carrot Cake anglais et du Cake Indien aux épices. Le Cake sucré à l'indienne comporte juste de la cannelle. Là, tous ceux qui apprécient les saveurs doucement épicées de certaines cuisines indiennes, ou un très joli mariage d"épices et de fruits secs seront comblés d'aise par le Cake Indien.

Je l'aime beaucoup en version goûter, bien sûr, mais aussi en version petit-déj' : cake indien + miel + yahourt basque au lait de brebis ou caillé de brebis + thé noir. Basé sur un cake sucré truffé de pistaches, oranges confites et raisins secs trempés dans du thé, il s'enrichit d'un mélange d'épices. Beena y inclut son mélange Byriani Masala Olivier Roellinger by Beena.  La composition du biryani masala m'a quelque peu échappée -même si j'ai trouvé cette équation : graines de cumin - coriandre - cardamome - poivre noir - cannelle - girofle - macis moulu - noix de muscade. Du coup, j'ai préféré composer directement un petit mélange assez poivré qui soulève justement des notes intéressantes dans un cake sucré. À proportions égales, j'y ai mis : du cumin en poudre, de la coriandre moulue, du poivre noir du moulin, de la cannelle et de la noix de muscade*. Puis j'en ai prélevé 2 c. à c.

Cake_Indien__pic_

Cake indien aux épices, pistache et orange confite - recette librement adaptée de celle-ci.

-2 c.c. de mélange d'épices* (ou tout prêt type Byriani Masala)

-60 g de pistaches non salées, épluchées + 30 g d'amandes entières grossièrement concassées

-100 g d'écorces d'oranges confites taillées en dés

-100 g de raisins secs gros blonds

-1 bol de thé noir fort et chaud

-125 g de beurre doux mou

-120 g de sucre roux

-2 oeufs

-125 g de yahourt de brebis ou de chèvre

-3 c.s. de miel

-250 g de farine (1/3 maïzena, 1/3 farine de blé complète, 1/3 farine de blé)

-1 sachet de levure

-sel gris fin.

Faire tremper les raisins secs un bon 1/4 d'heure dans le thé chaud. Égoutter.

Préchauffer le four à th. 7/180°C.

Dans un bol, battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le yahourt, le beurre mou et le miel. Mélanger bien au fouet ou à la fourchette.

Dans un grand récipient, verser les farines, la levure, le sel, mélanger bien et ajouter les dés d'orange et les raisins. Les envelopper de farine (pour ne pas qu'ils retombent au fond du moule lors de la cuisson). Puis, ajouter les pistaches, les amandes ainsi que le mélange aux oeufs. Mélanger enfin intimement les préparations et verser le tout dans un moule à cake beurré et fariné.

Faire cuire 40 à 50 min. à 180°C - th. 7/8. Ce cake se déguste tiède ou froid. Emballé dans de l'aluminium ou du film alimentaire, il se conserve 4 à 5 jours. 

-------------{autres cakes sucrés aux épices  et/ ou à la carotte}--------------------

Cake sucré à l'indienne

Carrot Cake Trois étoiles

Carrot Cake.

Rendez-vous sur Hellocoton !

08 avril 2011

Yaourts à la cardamome, framboises à la rose

Yaourt___la_cardamome__framboises___la_rose

L'huile de coco se liquéfie à partir de 25°C et hier elle était liquide. Ce genre d'anecdote me pousse à oublier mon four* et les moules à tartes et à gâteaux pour porter mon attention sur les crèmes glacées, les salades – de légumes, de fruits ou parfois les deux mélangés-- et les yaourts améliorés.

*Malgré cette sage posture, j'ai quand même préparé à l'avance un très joli gâteau au citron pour un pique-nique.

Les saveurs orientales se faufilent toujours sous la porte de ma cuisine à la même période, je pense donc toujours à avoir sous le coude de l'eau de fleur d'oranger, de l'eau de rose et de la menthe. Et curieusement, comme je dois faire un houmous libanais pour ce pique-nique, j'ai mêlé le frais parfum de la cardamome à la suavité de la rose dans ces yaourts bien rafraîchissants.

Pour 8 pots de yaourt de 125 g chacun :

750 ml de lait de vache entier

1 pot de yaourt nature de 125 g (brassé, à la grecque...)

250 ml de lait concentré non sucré

10 gousses de cardamome

4 c.s. de sirop d'agave, de sirop de riz, de miel...

150 g de framboises

Sirop de rose

Dans un mortier, écrasez les gousses de cardamome grossièrement.

Dans une casserole, portez le lait à 40°C et stoppez le feu. Incorporez les gousses de cardamome.

Couvrez et laissez infuser 2 heures.

Dans un grand récipient (muni d'un bec verseur), mélangez le lait filtré, le yaourt, le lait concentré non sucré, le sirop sucrant (agave, riz, miel).

Répartissez la préparation dans les pots de yaourt et faites prendre à la yaourtière pendant 8 à 10 heures.

Réfrigérez les yaourts au moins 3 heures avant de les consommer.

Au moment de servir, répartissez sur les yaourts quelques framboises arrosées du sirop de rose.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par orangebalsamique à 09:48 - Desserts - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2010

Le Namoura à la rose

NamouraLe Namoura a ceci de délicieusement charmant que si on lui ôte ses première et dernière lettres, il se transforme aussitôt en 'Amour'. Avouez qu'un gâteau qui répond à ce doux mot ne peut être que de bon augure... à condition d'adorer les desserts ultra-sucrés qui ne s'en laissent pas compter, comme peuvent l'être les desserts orientaux en somme.

Au Liban, le Namoura est une préparation sucrée à base de semoule, de sucre, de yahourt, de citron et d'un arôme –eau de rose ou eau de fleur d'oranger le plus souvent-- sans beurre ni oeufs, principal distingo avec la pâtisserie à la française. Il peut se servir à la fin du repas –prévoyez alors un menu pas trop copieux au préalable-- ou, plus convenablement, comme collation au moment du thé.

Il évoque également le dessert traditionnel Indien Halva* à la semoule (*qui signifie sucré en langue arabe) sans toutefois comporter de beurre ou de ghee (beurre clarifié). Je l'ai réalisé la première fois parce que, justement, je n'avais plus d'oeufs à portée de marmite.

Les essentiels de ce dessert reposent sur la semoule, les fruits secs utilisés en décoration et le choix de l'arôme (rose ou orange). Le grain de la semoule peut, selon moi, être indifféremment 'moyen' ou 'extra-fin'. J'ai personnellement un net penchant pour le grain 'moyen', de même que lorsque je fais du taboulé. Il donne au gâteau une belle texture et offre une prise différente au sirop qui imbibe le gâteau sans agglomérer les grains.

Au final, on obtient un gâteau facile à vivre à tous points de vue : la confection, la cuisson, la découpe (en carrés), le transport, et se conserve au frais après avoir refroidi.

Le Namoura à la rose

Préparation : 10 min. Cuisson : 30 min (20 min + 10 min pour le sirop).

Ingrédients (pour 4-6 personnes) pour un plat en pyrex de 23*28 cm :

  • 2 verres de semoule grain moyen

  • 1,5 verres de yaourt brassé nature

  • ¾ de verre de sucre roux ou cassonade

  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate

  • 1/2 sachet de levure chimique bio, sans phosphates

  • 8 cl d'eau de rose

    Pour le sirop de sucre :

  • 100 g de sucre roux

  • 100g de miel

  • le jus d'un demi citron

  • ½ verre d'eau

  • 5 cl d'eau.

Pour le décor :

-une poignée d'amandes, de noix, de pignons ...

Chemisez le moule avec du papier sulfurisé.

Dans un saladier, mélangez la semoule au yahourt à l'aide d'une cuillère en bois, puis incorporez le sucre, la levure et le bicarbonate, continuez à mélanger. Ajoutez l'eau de rose.

Disposez l'appareil dans le moule, puis faites cuire environ 20 minutes sur th. 7.

Pendant ce temps, préparez le sirop : mettez tous les ingrédients dans une casserole et faites épaissir le tout.

Sortez le Namoura, puis imbibez-le du sirop encore chaud.

Laissez refroidir et gardez-le au frais.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par orangebalsamique à 22:07 - Petites douceurs, amies des théophiles - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,