La cuisine selon mon envie !

Des recettes de cuisine basées sur les produits de saison et les épices. L'histoire des aliments et leurs bienfaits nutritionnels sont largement abordés.

01 mars 2013

Gâteau Persan aux noix

Le gâteau persan aux noix, c'est une belle découverte trouvée chez Lilo, sur son mirifique blog cuisine-campagne. L'ingrédient principal -la noix- associé aux épices douces que sont la cannelle et la cardamome sont une réussite pour un gâteau simple et savoureux. À l'instar du pan salé de la cuisine perse, décidément toute en subtilité, il y a un juste équilibre des parfums. Grâce aux proportions tiers farine, tiers noix, tiers sucre, la texture est légère, et ce, même avec des farines sans gluten comme je vous le propose dans ma version. Je vous conseille de déguster ce gâteau persan aux noix une heure après la sortie du four, et, s'il en reste, de l'emballer dans du papier cellophane : vous m'en direz des nouvelles tartiné de miel de châtaigner au p'tit déj. Just perfect.

G_teau_Persan_au_noix

 

Gâteau persan aux noix, pour 8 parts généreuses. La recette que je vous présente ici est adaptée librement de celle-ci.

200 g de cerneaux de noix (de super qualité si possible)

2 oeufs

160 g de cassonade + 20 g de mascobado

1 yaourt de chèvre soit ~ 125 g

1 yaourt à la grecque (chèvre ou brebis) soit ~ 125 g

50 g de purée de noisette intégrale

100 g de farine de maïs blanche

50 g de fécule de maïs

30 g de farine de pois chiches

1 sachet de poudre à lever

3 gousses de cardamome

1 c.c. rase de cannelle

2 c.s. de chicorée

Sucre glace et noix pour la déco

Une noix de beurre pour le moule.

--------------------------------{Gâteau Persan aux noix}---------------------------------------------

Préchauffez le four à 180°C.

Mixez 100 g de noix et hachez grossièrement les 100 g restants.

Dans un saladier, mélangez les sucres et les oeufs.

Ajoutez-y les yaourts, les noix, la purée de noisette. Mélangez initiment, sans excès.

Dans un autre saladier, versez les farines et la poudre levante.

Écossez les gousses de cardamome et écrasez les graines au mortier.

Ajoutez-les aux mélange de farines, avec la cannelle et la chicorée.

Puis, mêlez le contenu des deux saladiers, brassez de façon à obtenir une pâte homogène.

Beurrez un moule de 22 cm de diamètre à bords hauts, versez-y la pâte.

Faites cuire 40 minutes à th. 7 / 180°C.

Procédez à la déco quand le gâteau est froid.

Dégustez tiède ou froid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 février 2013

Sauce pour chou chinois en salade et Muffin Monday #35

Primo, chapitre bec salé. Les salades de chou blanc à la cantine m'ont au moins laissé ce souvenir de la baie rose sur fond blanc, pas dans son plus bel habit, il est vrai, mais dans ce contexte, ça me plaisait de croquer dans un faux poivre aux couleurs acidulées plutôt que de déjeuner d'une sempiternelle assiette de pâtes trop cuites. Pour donner raison à mon engoûement infaillible pour le chou, j'ai opté pour une salade parce que j'avais sous le coude un magnifique chou chinois, qui me confirme que j'ai eu la main heureuse en commandant les légumes de la semaine au panier des familles : c'est le plus bel exemplaire de chou chinois qu'il m'ait été donné de voir et de déguster ! Même aux rayons bio ou au marché, ils ne sont pas si beaux, fermes et savoureux. Finement émincé, dans cette salade d'hiver, il se plaît à merveille avec une sauce toute simple dépourvue de moutarde, mais relevée juste ce qu'il faut#anti-coleslaw.

Sauce pour chou chinois en salade 4 personnes

1/3 chou chinois

1 c.s. de vinaigre de cidre de pomme

1 c.s. de sucre roux

1 yaourt de brebis ou de chèvre = 120 g

1c.s. de jus de citron

1 c.s. de baies roses grossièrement écrasées

1 gousse d'ail pressée [le presser ou pas ? Aïe ! voir ce billet]

1 c.s. de mélange d'épices en moulin (facultatif, je l'ai trouvé en biocoop = sel, poivre noir, coriandre, graines de moutarde, oignon et ail séché. Ce mélange peut se faire maison aussi.)

Émincez finement le chou, réservez.

Dans votre saladier, mélangez le vinaigre de cidre et le sucre pour le dissoudre.

Ajoutez le yaourt et le jus de citron, brassez, ajoutez les baies, l'ail pressé, salez et poivrez.

Ajoutez les lamelles de chou, brassez bien.

Laissez reposer 2 heures au frais.

Servez bien froid en entrée.

Secondo, chapitre bec sucré. Grâce à Very Easy Kitchen, j'ai eu ma piqûre de rappel concernant le Muffin Monday. Faire des muffins alternatifs, c'est le sujet du Muffin Monday #35 (déjà quelques paires d'années que ce sympathique concours sans lot circule, c'est beau !). J'applique depuis l'année dernière les contraintes énoncées pour la réalisation de ces « muffins alternatifs ». Il s'agit de confectionner des muffins utilisant des farines autres que celles de blé, ou d'appliquer l'éviction : ni oeuf, ni beurre, ni lait de vache... Bref, vous aurez compris que loin de se cantonner à quelques ingrédients, ce défi #35 permet toutes les variantes. En tous cas, c'est la leçon simple que je retire de mon expérience et qui est devenue une façon de manger plus diversifiée et plus riche en textures, goûts, associations. Finalement, c'est tout naturellement que sont nés mes muffins sans beurre ni lait de vache et pauvres en gluten grâce à la farine d'épeautre. Et avec une bonne cuillerée de délicieuse purée de noisette intégrale. Voici mes muffins noisette et poire. À déguster 1 heure après leur cuisson, quand ils sont encore tout tièdes et moelleux.

Muffin_Monday_35PoireNoisette

{Muffins poire-noisette}

Muffins "alternatifs" poire et noisette, pour 12 ou 6 unités en fonction de la taille de vos moules.

1 c.c. rase de levure (sans phosphates, en bio)

1 c.s. de vinaigre de cidre de pomme

1 c.c. rase de bicarbonate de sodium

1 yaourt de chèvre ou de brebis, à la grecque ou pas = 120 g

1 gros oeuf

90 g de farine de maïs blanc

30 g de farine d'épeautre

20 g de polenta extra fine

2 petites poires épluchées et émincées

80 g de sucre roux

30 g de purée de noisette (celle de la marque Jean Hervé en magasin bio est tip-top)

10 cl de lait d'épeautre (ou d'amande, de riz, d'avoine)

1 carré de bon chocolat noir / muffin

quelques flocons d'avoine pour saupoudrer.

Dans un bol, mettre le vinaigre de cidre de pomme et le bicarbonate de sodium, ajoutez le lait d'épeautre tièdi et laissez reposer.

Dans une jatte, mettre tous les ingrédients secs -farines, polenta, levure, sucre- et mélangez bien.

Cassez l'oeuf avec les liquides, ajoutez le yaourt, la purée de noisette, mélangez à la fourchette.

Mélangez le contenu des deux récipients, brassez sans exagération et incorporez les lamelles de poire. Mêlez à nouveau.

Répartissez le contenu dans 6 gros ou 12 moyens moules à muffins, saupoudrez de flocons d'avoine et disposez-y un carré de chocolat noir.

Faites cuire 40 minutes à 160°C.

Dégustez, comme je vous le recommande, plutôt 1 heure après avoir sorti ces muffins du four que trop tard, ils n'en seront que meilleurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

04 septembre 2012

Cake Indien aux épices, pistache et orange confite

J'ai déjà parlé ici du Cake sucré à l'indienne qui additionne les atouts du Carrot Cake anglais et du Cake Indien aux épices. Le Cake sucré à l'indienne comporte juste de la cannelle. Là, tous ceux qui apprécient les saveurs doucement épicées de certaines cuisines indiennes, ou un très joli mariage d"épices et de fruits secs seront comblés d'aise par le Cake Indien.

Je l'aime beaucoup en version goûter, bien sûr, mais aussi en version petit-déj' : cake indien + miel + yahourt basque au lait de brebis ou caillé de brebis + thé noir. Basé sur un cake sucré truffé de pistaches, oranges confites et raisins secs trempés dans du thé, il s'enrichit d'un mélange d'épices. Beena y inclut son mélange Byriani Masala Olivier Roellinger by Beena.  La composition du biryani masala m'a quelque peu échappée -même si j'ai trouvé cette équation : graines de cumin - coriandre - cardamome - poivre noir - cannelle - girofle - macis moulu - noix de muscade. Du coup, j'ai préféré composer directement un petit mélange assez poivré qui soulève justement des notes intéressantes dans un cake sucré. À proportions égales, j'y ai mis : du cumin en poudre, de la coriandre moulue, du poivre noir du moulin, de la cannelle et de la noix de muscade*. Puis j'en ai prélevé 2 c. à c.

Cake_Indien__pic_

Cake indien aux épices, pistache et orange confite - recette librement adaptée de celle-ci.

-2 c.c. de mélange d'épices* (ou tout prêt type Byriani Masala)

-60 g de pistaches non salées, épluchées + 30 g d'amandes entières grossièrement concassées

-100 g d'écorces d'oranges confites taillées en dés

-100 g de raisins secs gros blonds

-1 bol de thé noir fort et chaud

-125 g de beurre doux mou

-120 g de sucre roux

-2 oeufs

-125 g de yahourt de brebis ou de chèvre

-3 c.s. de miel

-250 g de farine (1/3 maïzena, 1/3 farine de blé complète, 1/3 farine de blé)

-1 sachet de levure

-sel gris fin.

Faire tremper les raisins secs un bon 1/4 d'heure dans le thé chaud. Égoutter.

Préchauffer le four à th. 7/180°C.

Dans un bol, battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le yahourt, le beurre mou et le miel. Mélanger bien au fouet ou à la fourchette.

Dans un grand récipient, verser les farines, la levure, le sel, mélanger bien et ajouter les dés d'orange et les raisins. Les envelopper de farine (pour ne pas qu'ils retombent au fond du moule lors de la cuisson). Puis, ajouter les pistaches, les amandes ainsi que le mélange aux oeufs. Mélanger enfin intimement les préparations et verser le tout dans un moule à cake beurré et fariné.

Faire cuire 40 à 50 min. à 180°C - th. 7/8. Ce cake se déguste tiède ou froid. Emballé dans de l'aluminium ou du film alimentaire, il se conserve 4 à 5 jours. 

-------------{autres cakes sucrés aux épices  et/ ou à la carotte}--------------------

Cake sucré à l'indienne

Carrot Cake Trois étoiles

Carrot Cake.

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 août 2012

Raïta au fruit de la passion

Parmi les fiches-recettes et les astuces qui parsèment le réfrigérateur -et s'envolent au moindre de coup de vent d'Autan-, le «raïta» vient de sortir de son silence caniculaire. Je l'ai réalisé pour un apéro-dînatoire à la maison qui ne devait pas me demander trop de temps de préparation, éviter d'utiliser le four, et apporter une touche appréciable de fraîcheur à une journée particulièrement chaude. Comme le raïta convient traditionnellement pour calmer le feu des plats indiens bien épicés, je me suis dit qu'un tel accompagnement serait idéal un soir où...

-les quelques 34°C de la journée flirtent encore avec la chaleur emmagasinée par les pierres et le bitume

-les boissons sont fraîches mais alcoolisées

-et les appétits petits mais les palais bien aiguisés.

Originaire du Pakistan (Nord de l'Inde), le raïta a pour base le yahourt (indifféremment brebis, chèvre ou vache), que l'on assaisonne toujours d'un peu de piment vert. Puis on brode très librement en fonction de ce dont on dispose d'herbes aromatiques, d'épices, de légumes ou de fruits crus ou cuits mais émincés... Ainsi que l'explique Beena, ce n'est pas une sauce au yahourt mais une salade de yahourt, absolument géniale avec des plats très épicés mais aussi des naans, des viandes ou des poissons grillés, bref, mille et une choses en vérité.

Par goût et parce que sa texture s'y prête à merveille, j'utilise toujours du yahourt à la grecque au lait de brebis pour le raïta. Comme dit mon crémier, "... au lait de brebis, bé éh c'est le vrai". J'aime servir ce raïta aux fruits de la passion comme dip avec, pour tremper : du pain azyme pour le croquant ou des chapati, et des tranches d'aubergines grillées chaudes. Les graines de fruit de la passion se prêtent super bien à ce jeu de sauce fraîche, plus convaincants avec leur pointe d'acidité que la grenade à peine trop aigrelette dans cette préparation.

Ra_ta_fruit_de_la_passion

 

 

Raïta au fruit de la passion
    -300 g de yahourt de brebis (ou vache ou chèvre) à la grecque
   -1 fruit de la passion
   -un soupçon de sel
   -les feuilles de 8 brins de coriandre fraîche rincées, émincées
   -1 cs d'huile d'olive vierge extra
   -1/2 oignon frais émincé finement (à défaut, un peu d'oignon rouge)
   -2 cm de piment vert doux émincé
   -1 cs rase de graines de carvi écrasées au mortier
   -1/2 cc rase de graines de moutarde écrasées au mortier
   -1 cs de sauce à base de piment d'espélette (facultatif).


  

Dans un bol, verser le yahourt, ajouter les autres ingrédients. Mélanger délicatement.
   Couvrir et conserver au réfrigérateur au moins une heure, si besoin, rectifier l'assaisonnement avant de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 janvier 2012

Gâteau pêches/amandes

G_teau_gluten_lactose_free

Couverture de Libération n°9551 jeudi 26 janvier 2012, ill. Dave Cooper (détail).

Pour mercredi après-midi, j'ai fait ce gâteau au yahourt de brebis. Il est sans lactose ni gluten. Récemment, on m'a détecté une intolérance à l'un et à l'autre : vous trouverez donc ici de plus en plus de recettes adaptées à ce type d'éviction alimentaire. J'ai utilisé la farine de riz et la fécule de pomme de terre à parts égales, les autres farines sans gluten conviennent évidemment. Les fécules de maïs et de riz aussi ! Pour parfumer ce gâteau tout simple, j'ai fait rôtir des pêches (surgelées) dans du sucre brun. La farine de riz apporte un côté friable et un goût particulier que nous aimons beaucoup.

Gâteau pêches/amande, sans gluten ni lactose

150 g de yahourt de chèvre, brebis, soja...

2 oeufs

10 g de poudre à lever

2 pots de sucre brun, rapadura ou autre

1 pot de farine de riz

1 pot de fécule de pomme de terre

1 cs de purée d'amandes blanches

1/2 pot d'huile d'olive

+ 1 pêche émincée et rôtie

1 bonne pincée de poivre long râpé

Dans un saladier, versez tous les ingrédients secs.

Ajoutez-y les autres en fouettant bien de façon à obtenir une texture homogène mais pas hyper lisse.

Graissez un moule à cake avec de l'huile d'olive, versez-y l'appareil et faites cuire 10 minutes à th. 8 220°C puis 20 minutes à th. 7 180°C. Laissez refroidir 1 bonne heure et dégustez.

Rendez-vous sur Hellocoton !